Si j’étais mort

Si j’étais mort, voilà ce que je dirais :
…………………………………………………………………… et sans doute etc.

Mais avant, laissez-moi vous dire ceci :
………………………………………………….. etc.

.

Remarquez que je ne demande à personne ce qu’il en pense.  Une fois trépassé, hein, et tout à fait entre nous, eh ben… Je ne dis pas qu’il ne pourrait pas en être autrement, mais la réalité de la mort, c’est incontournable. Réalité ? Mmf ! Hum ! si vous préférez.
Un nain contournable qui n’a rien à voir avec ceux du genre : l’incontournable Président ; le dernier roman incontournable de Duglandu (promis à un prix littéraire majeur) ; le dernier tube incontournable du groupe « Pucelles malgré elles » (bientôt en rayon chez votre marchand de vélos) qu’il faut absolument posséder (les dites pucelles) pour pouvoir le(s) bazarder dans une poubelle pas trop exigeante ; et l’incontournable crème amincissante dont on n’a plus rien à foutre jusqu’à l’été prochain. Incontournable.
Avant que je sois mort, je balancerai toutes ces merdes. Mais à bien réfléchir, peut-être pas.
Car, si j’étais mort, je ne serais pas contre un petit maquillage. Me donner bonne mine. « Il a pas si mauvaise mine que ça. C’est quoi qui l’a emporté ? »
Sûr que ça se tirerait la bourre : longue et cruelle maladie pour les uns ; accident de la circulation chez d’autres, hépatique pour les plus avertis ; suicide par l’ingestion de Fingers au chocolat au lait par le mauvais orifice ; ou meurtre avec les mêmes instruments, commis par un proctologue pervers.

Juste avant de mourir, penser à dénoncer ce médecin et le corps médical tout entier pour ses incapacités à nous empêcher de mourir.

Ne me restera plus qu’à pourrir en exhalant des odeurs pestiles en ciel.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans grosse déconnante, vivre et mourir, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s