Des Évangélistes pour guérir les homos

Torrents de vie est une association évangélique (ou évangéliste ?) qui aide les homosexuels à changer d’orientation sexuelle. Autrement dit, à GUÉRIR. Ouaouuuh ! que c’est beau la compassion. À guérir, parce que c’est bien connu : l’homoxexualité est une maladie, qui plus est transmissible.
Guérir les homos, si ça c’est pas de la compassion, je me les coupe. Parce que, c’est bien connu, à une époque pas si reculée que ça, pour les soigner, on leur offrait le gaz, gratos. Avec tout le confort d’une jolie chambre, une chambre à gaz, quoi. Progrès majeur si on considère une époque plus lointaine où on faisait ça à petit feu, sans doute par manque de moyens techniques. Combien d’éxécuteurs de basses  œuvres, nazis ou autres inquisiteurs, eurent une érection en guérissant ad-vitam ces malheureux malades, l’Histoire, avare de détails, ne nous le dit pas.

Aujourd’hui, Danke mein Gott, c’en est fini de la sauvagerie, et les homosexuels devraient humblement remercier Torrents de Vie et son fondateur, Andy Comiskey (à confondre sans problème avec “Andy comique c’est”), de les ramener dans le droit chemin, généralement moins étroit que celui qu’ils empruntent, s’étant dévoyés.
Cette association dont les buts avoués ne le sont pas, c’te blague ! organise des séminaires de “restauration de la personnalité” –manquent pas d’air !– en partant du principe que cette dite maladie est la conséquence de traumas durant l’enfance, bref, tous les poncifs : mère mise à l’index (et pas le contraire, qu’on ne me fasse pas dire ce que je tais), père distant, etc.

Z’ont un problème les membres de l’assoc’ évangélique ? Feraient-ils pas mieux de s’occuper de leurs fesses ? Seraient-ils pas un peu con-cons, car étant sans doute les mêmes qui sont contre l’avortement, ne devraient-ils pas encourager l’homosexualité ?
Torrent de vie est la branche francophone de Living waters. M’est avis (au féminin, hein ! pas au masculin) qu’il y a de sacrés linguistes dans l’assoc’ francophone. Torrent de vie ! Joli titre quelque peu, comment dirais-je… éjaculatoire ? À moins qu’ils aient le lappe-suce facile. En tout cas, ce qu’il se passe dans la culotte, ça les chatouille. Surtout si ça se passe dans la culotte des autres.

Enfin, moi c’que j’en dis. Et puis, profondément, je m’en tape. Que chacun vive sa vie, comme moi la mienne.
Je m’en vais d’ailleurs de ce pas voir mon pote Zef. Cinq kilomètres à travers champs et prés pour me rendre jusqu’au hache-pet (je sais, c’est nul, mais c’est plus parlant qu’hôpital psychiatrique). En sifflotant. P’tits zoziaux, trois ânes que je saluerai au passage, deux chevaux qui s’éclatent et, chance aidant, pas impossible que des vaches du vieux Léon soient encore en train de se grimper. Léon, faudrait p’têt que je lui dise qu’il amène ses bestiaux à Torrent de vie. Non mais !

Actu-chrétienne.net

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, obscurantisme, intolérance, projection, société, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s