Clés 3G, un trait de génie des fournisseurs d’accès… de colère

Drôlement bien les clés 3G. Tu vas là où tes pas te portent, tu te poses, tu as envie d’envoyer une bafouille (parce que les emails, c’est drôlement bien) par Internet (c’est drôlement bien aussi Internet), tu te sers un apéro (parce que…), tu allumes ton ordi, tu fais ce qu’il faut pour te connecter et plouf ! Y’en a pas la connexion, y en a pas de signal, y en a rien. Alors, pas con, tu montes dans un arbre. Et là, miracolo ! y’a un signal comme quoi ta connexion est possible.

Tu cliques là où c’qu’on te dit de cliquer (c’est quand même vachement bien foutu. Quand c’est bien expliqué), tu attends, tu attends, tu attends. 5 minutes, mais ça paraît long. Et horreur, on te dit, enfin on te l’écrit, que tu n’as plus de crédit. Pas grave, je me balade toujours avec ma carte bancaire. Sauf quand je monte en haut d’un arbre. Qu’à cela ne tienne : je redescends, prends ma carte bancaire (c’est drôlement bien parce que faut bien le reconnaître, c’est pratique pour dépenser les sous que tu n’as pas toujours), la glisse dans une poche, remonte au sommet de l’arbre. Je n’en prends pas pour bien cher, mais quand même 15 euros, parce qu’on ne sait jamais : un orage peut se pointer, avec des rafales de vent que quand l’arbre bouge, c’est pas génial pour taper comme il faut sur le clavier. Voilà, 15 euros débités.  Plus qu’à ouvrir ma boîte, écrire ma lettre et la poster. Avec le vent qui se lève, mon courrier ne devrait pas mettre longtemps à arriver chez son destinataire.

Vouais. Sauf que je n’ai plus de connexion. Génial ! Bizarre, quand même.
Pas d’affolement. Je redescends de l’arbre comme l’homme descend du singe  (au fusil, c’est plus expéditif), redescends dans la vallée. Patelin d’une vingtaine de milliers d’habitants. J’allume l’ordi, je me connecte et zou, c’est parti. Ça rame, ça rame, ça rame. 10 minutes plus tard, mon mail est enfin expédié. Génial. Mon destinataire habite ledit patelin.

J’adore ma clé 3G, mais sans doute moins que mon fournisseur d’accès… de gnare.
Pas con, le système. Pour recharger, l’accès à Internet fonctionne. Très connement tu te dis, bon prince, que puisque c’est ainsi ça reviendra lundi ça doit donc fonctionner. Erreur : ça ponctionne oui, mais ça ne fonctionne pas Quelle drôle d’idée aussi d’aller dans des coins perdus comme Cabriès ( à côté de Marseille), La Londe les Maures (station balnéaire sur la Côte d’Azur), Cahors, Villeneuve sur Lot, Ugine (en Savoie)… Le territoire est couvert à plus de 90%, m’avait-on affirmé. Connaissant la tendance à l’arnaque des vendeurs, j’avais appliqué le coefficient vérité, sans penser toutefois (ce qu’on peut être couillon !) à demander les plans des villes où je savais devoir me rendre et m’indiquant les coordonnées précises des endroits où ma clé 3G pouvait fonctionner.

Bref, je paie pour pas grand chose et souvent pour peau de balle, soit trois fois rien, ce qui ne fait pas lourd.

Drôlement bien les clés 3G. Parce que  chez moi, tandis que je pianote allegro pronto sur mon portable connecté à ma WiFi qui marche 5/5, un message appraît à plusieurs reprises sur l’écran, me signalant que ma connexion 3G est meilleure que celle en cours. Avec l’évident sous-entendu que je pourrais quand même faire l’effort de faire gagner un peu plus de sous à mon fournisseur 3G.

C’est quand même drôlement bien Internet et les clés 3G, presque aussi bien que la téléphonie mobile. Surtout pour les fournisseurs.

Une dernière précision : enocre heureux que je n’utilise Internet et ma clé 3G que pour mes seules activités. Quel drame si c’était pour me divertir !

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans consommation, humeur, société, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s