Chômage et surnatalité

On, l’apprend aujourd’hui de la bouche d’égoût de la bouche d’un vague secrétaire d’État chargé du Commerce, de l’Artisanat, des PME, du Tourisme, des services, des Professions libérales et de la Consommation, auprès du Ministre de l’Économie, des Finances et de l’Industrie du Gouvernement : le chômage est dû à la surnatalité. Ce qu’il ne dit pas, car les choses liées au sexe étant vraiment dégueulasses, on les cache, c’est que cette surnatalité est due à la mauvaise qualité des préservatifs. En effet, il faut savoir que plus de 120% de ceux-ci sont des préserves hatifs recyclés, vite faits et introduits dans mis sur le marché sans même avoir été testés. Cherchez le sigle NF ou CE sur leur emballage, vous verrez. Plutôt vous ne verrez rien. Allez savoir s’ils ne sont pas fabriqués en Chine, qui plus est par des gamins exploités qui s’usent les yeux, les poignets, et qui deviendront sourds à cause des idées cochonnes qui ne peuvent que leur venir à l’esprit pendant qu’ils œuvrent, parfois sans le savoir, au soulagement de la mâle humanité.
Que faire alors ? Moins d’enfants. Comment ? En n’utilisant que des préservatifs dont la traçabilité est sans tache. Mais comment être sûr qu’ils soient nickel ? Pour être tout à fait gaulois franc, rien ne nous permet, en l’état de nos connaissances et de la capacité des douaniers à faire leur boulot comme il faut, de pouvoir assurer qu’ils sont fiables.
Alors ?
Une seule solution : plutôt que de faire des cochonneries, sous prétexte qu’on est vendredi soir, lire les œuvres complètes du ministre en question et prier pour qu’une érection ne vienne pas nous empêcher d’en tourner les pages.

— Des noms ! Des noms !
— Si je ne courais aucun risque, je vous dirais bien qu’il s’agit de Frédéric Lefebvre, mais on sait jamais, hein ? Alors je me tais. Débrouillez-vous.
— Juste une petite piste… Allez…
— OK, puisque vous insistez. Le mieux est l’ami du bien, mais l’ami du bien n’est pas ce qu’il y a de mieux.
— C’est de qui cette citation à la con ? 
— “Le mieux est l’ami du bien”, c’est de Zadig.
— Et “L’ami du bien n’est pas ce qu’il y a de mieux” ?
— De voltaire, c’te blague ! De Voltaire.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, humour, moeurs, politique, économie, société, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s