Word 2010, fenouil, andouille et triple crétin

En préliminaire, lire l’article précédent : Word 2010, fenouil et boudin

Word 2010, andouille et triple crétin (celui de Troyes, à ne pas confondre avec Troie, qui n’est pas situé dans l’Aude comme certains le pensent, ni dans l’Aube, l’aurore si vous préférez, mais en Asie mineure de surface, à l’entrée de l’Hellespont).

Je rep ends reprends, par rapport à ce que j’exprimais danssssssss mon piste puste article, article dannnnnns leauel leqel lequel je parlais, façon de parler car il s’agissait d’un article écrit et non verbal, commmmme chacun s’en sra sera aper9u aperçu. Va écrire popement proprement lors ue lorsque tu t’essssss coupé les quatre doi ts doigts de la main gauche en les confondant avec les branches du fenouillll. Je parle de ces quatre machins avec des petites touffes vertes frisotées. Le fenouil, tu le mets à l’envers, lui ou la photo, c’est pareil, et les quatre machins ça devient des guiboles, avec des poils aux pattes. Et, surprise, on se rend compte que le fenouil a quatre pubis, oui monsieur ! Tu les détaches tout doux, je veux parler des poils, tu les mets fe re ze se de c¨^oôté au frais et les dispose haaarmonieuzement jarmonieusement holiment joliment sur ton filet rose de saumon de même couleur nourri au mercurocjrome et à d’autres saletés, le saumon bio reste quand m¨^eme un peu cher. >J »’ai des problèmes avec le h, tant pis, fais acec abec avec. Abec le V aussi j » »ai des problèmes, je sais. Attention, quand je dis au frais, c’est technique : tu les enroules dans du papier journal bio, tu le passes sous le robinet ou sous la douche si tu n’as pas de robinet, et tu fourres tout ça au frigo, bac à légumes, pas au four, ça ferait pas.
Pas bien malin, non plus, d’avoir coupé le fenouil avec un tranchoir. D’accord le tranchoir est parfait pour le boudin, le pâté et les têtes de lard qui ne marchent pas droit et ne pensent qu’à révolutionner, mais pour le fenouil qui servira de harniture tarniture garniture au saumon, c’est idiot e tinadézuat inadéwuat, bref, ça va pas. Intérêt secondaire, tooout de m¨^eême, le boudin aux pommes qui était au poil. Je le cuis toujours à la poële, doré à souhait et croustillant profond, ça évite la peau du boudin qui se coince entre les dents, que personne te le dit et qu’on se marre dès les premiers mits mots de ta conférence. Intérêt tertiaire : les touches de ton clavier qui prennent une belle couleur rouge et qui t’indizuent t’indiquent clairement celles que tu ne frappes jamais, celles que tu ne fais qu’effleurer et celles que tu tapes comme un marteau, les rouge vif, en gueulant parce zue que, pris dans ton lyrisme, tu as oublié que tu t’étais fait bobo. Je te le dis : saisir un texte avec des doigts boudinés à cause des pansements sanguinolents, ça n’est pas de la tarte. Et en tarte, c’est pas pour me vanter, mais je m’y connais un grin crin brin, plus qu’en saisie où je n’arrive pas à la cheville du premier huissier venu.
Sans compter le tempssssss qu’il vaut faut pour écrire quelques lignes, normal avec toutes les rautes fautes qu’il me raut faut co iger cor iger corriger. 
J’en étais où ? Voui, tout ça pour dire que mes petits problèmes avec qord éà&à, l’installation  du logiciel et tout, c’est peut-être bien, finalement, à cause de cette cochonnerie de fenouil. Alors je m » »excuze excuse auprès du papa de Qord Word 2010 (plus avant, j’avais oublié de mettre en lajuscules), je sais pas son nom, mais le cœur y est. Mais je m’escuse pas pour l’aide de monsieur Soft, je crois que c’est son nom, un nom court, je trouve, ce qui n’est pas mal pour quelqu’un qui est tout petit. Encore plus petit on dit migro, je crois, ou micro.
Mon pote de l’autre jour m’a conseillé de porter plainte contre le fenouil. Je doute que ça serve à quoi que ce soit, d’autant qu’il a disparu, un terrible accident de chasse. Puis, y était-il vraiment pour quelque chose ?
Mes doigts, je veux dire mes moignons de doigts cicatrisent petit à petit, et je ne fesespère pas poufoir vient^^ot écrire sans faire de vaute. Surtout si je retrouve mes lunettes que j’ai perdues le matin de l’histoire du fenouil. Va savoir si c’est pas à cause de ça que tout est arrifé arrivé. Parenthèse, à propos de tarifé, ils doivent quand même (tiens j’ai bien circonfléxé, ce boup-là coup-là, mais pas trop fort) se faire des bouilles en or, chez m’sieur Soft.

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans grosse déconnante, humour, société, technologie, est tagué , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Word 2010, fenouil, andouille et triple crétin

  1. André Naline dit :

    De plus en plus, comme dire ? De plus en plus… allumé, très allumé. J’adore. On en veut d’autres

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s