Les Présidentielles : une fiction en 2 épisodes bientôt sur vos écrans

Les Présidentielles : une fiction en 2 épisodes, bientôt sur vos écrans.

De nombreuses têtes de gondole d’affiche, des milliers de figurants, un suspense terrible de tous les instants… Un film inoubliable dont on ne sort pas indemne, et où le génie français donne toute sa démesure, plus encore que dans Bienvenue chez les Ch’tis,  film que chacun s’accorde à considérer comme étant le chef-d’oeuvre du millénaire, du siècle, des années 2000, de 2008, de février 2008, du 20 février, de la soirée du 20 février 2008.

À ne rater sous aucun prétexte (de toute façon, c’est un INCONTOURNABLE).

.

Les légendes ne sont pas très lisibles ? Qu’à cela ne tienne.

Image 1.  Hollande ? Un menteur, rien qu’un menteur. Croix de bois, croix de fer, si je ments, j’monte en enfer. Lui au pouvoir, c’est la catastrophe assurée.

Image 2. Ben voyons ! Et lui, Sarko, c’est quoi ? Rien qu’un mégalo frimeur. Avec lui, c’est déjà la catastrophe.

Image 3. Et c’est ça qu’attendent les Français ? (ou : et c’est ça qui attend les Français ?). Un match nul entre deux nuls ? Zéro et zéro, ça fait zéro (désolé : pas de à Toto). Ce que les Français veulent, c’est du sang neuf, 100% français. Ni Hollande (qui nous fait un fromage pour pas grand chose) et les Pays-Bas, ni Sarko, la Hongrie et la Juiverie. 

Image 4. Hollande et les Pays-Bas ? Si j’ai bien entendu, y’a un truc qui m’échappe. 

Image 5.  Je me marre (ter). Attendez le 2e tour, que je me marre encore plus.

Image 6. Les Français, ce qu’ils veulent ? C’est le pouvoir au peuple, et vice-versa, le peuple au pouvoir. Et celui-là, de doigt, vous le voyez ? Bientôt vous le sentirez.

Image 7.  Min Gud (traduit du norvégien en anglais, ça nous donnee My God. En français, c’est Mon Dieu. Le point d’exclamation ne se traduiit pas). Et quel est l’abruti qui a piqué mes lunettes ? Si seulement je les avais, je verrais qui c’est. (Bien évidemment, quelqu’un comme Eva Joly ne dirait pas une telle sottise).

Image 8. Tape la classe ! L’Eva n’y a vu que du feu. J’ai quand même été un bon, sur ce coup-là.

Image 9. Parvenus au pouvoir, c’en sera fini des nantis qui dépossèdent les pauvres de leurs biens et les exploitent honteusement. Et ce doigt-ci, vous le voyez ? Garanti que nous le leur mettrons profond. 

Image 10. Que fais-je ? Je me tire une balle tout de suite ? Je me désiste ? Je vais m’enivrer ? Je fais appel à quelque tueur à gage ? Et ces français pourtant intelligents (pour preuve, la majorité d’entre eux a encensé Bienvenue chez les Ch’tis), quels propos dois-je leur tenir pour que, au moment fatidique, ils glissent dans l’urne un bulletin portant mon si distingué nom ? 

.

Voir aussi : Les élections présidentielles, quels choix ?

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, grosse déconnante, humour, médias, télévision, politique, économie, est tagué , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s