Djihad, loi du Talion, démocratie

Avertissement : Mais non, ce texte n’est pas islamophobe, pas plus qu’il n’est antimite, voire même antisémite. Soyez simplement assez finaud(e) pour le prendre au 2e degré, quasiment partout.

— Le djihad, i’s’la nique, la démocratie, le djihad. À croire que le dieu des djihadistes, c’est pas les couilles qui lui manquent.

— Ni les moyens pour leur livrer des armes. Leur dieu, moi je dis que c’est pas du bidon, et que le nôtre il ferait bien de prendre exemple et de s’y mettre. Je veux pas dire, mais la guillotine, c’est quand même autre chose que leurs sabres, et suffirait que…

— Sauf que les guillotines, y’a un bail qu’on n’en voit plus la couleur. Tout ça sous prétexte que…

— Sous prétexte qu’on n’a pas de glaouis, point. Ceci dit, pas sûr que charger les djihadistes à la guillotine ça soit tip-top. C’est que ça pèse bonbon. Moi je dis qu’il faut y aller à la baïonnette, comme en 14. Au turbin, la Rosalie ! Et que ça saigne, nom de dieu !

— Ouais, mais y’a un os. Parce qu’ils sont faux, les islamistes, c’est connu. Tu leur tournes le dos, et hop, tu te prends un coup de poignard dans le dos. Et quand il s’agit de leur rentrer dans le lard, y’a plus personne. Ils se défilent et nous, on est comme des cons dans le désert à se demander où ils se planquent.

— Je me demande quel plaisir ils ont à tuer. Un petit peu, je veux bien, mais si ils bousillent tout le monde dans le coin, ça leur sert à quoi ? Les dattes, le pétrole et le sable, à qui ils les fourgueront, s’ils continuent ?

— À se prendre pour des cadors, ça leur servira. Imagine un instant que tu aies le droit de vie et de mort sur n’importe qui, ça te ferait quoi ? T’es rien, tu t’emmerdes, ton horizon est bouché, tu n’as aucune importance, tu ne comptes pour personne, et du jour au lendemain tu roules des mécaniques, tu fais ta loi, tu disposes des autres comme tu l’entends, bref, tu es un héros parmi d’autres braves qui ne se prennent plus pour de la merde. D’autres idiots acclament l’élu de dieu que tu prétends être, t’honorent et t’envient pour tes actes héroïques de viols et d’assassinats de plus faiblards que toi.
Mais comme la grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf, tu coasses, tu enfles et finis par exploser ou par te faire exploser par d’autres, y compris par tes braves petits camarades. Parce qu’un jour ou l’autre, tu trouves plus fort que toi. Comme les miliciens, en 45, qui ont bien fini par l’avoir dans le cul.

— Faut quand même dire qu’on les a un peu pris pour des cons, les copains de Mahomet. Ou alors il aurait fallu tout y éradiquer avant que ça se reproduise. Du coup, tout le boulot reste à faire, et vu comment on s’y est déjà pris ailleurs, c’est pas gagné. Mais en attendant, c’est un jeu de massacre et ils tuent des otages.

— Normal, avec les conneries du genre que si tu reçois une baffe, faut que tu tendes l’autre joue. Avec les djihadistes, c’est la loi du Talion qu’il faut appliquer. Œil pour œil dent pour dent. De toute façon, si ça continue, ils n’auront bientôt plus d’otages à exécuter, ni de populations à trucider. Sauf si on leur en fournit.

— C’est pas un peu ce qu’on fait, non ?

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans actualités, humour décalé, Moyen Orient, est tagué , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s