Femmes et enfants dans l’état islamique

esclavagismeJe n’ai rien de particulier contre l’islamisme, pas plus que contre le christianisme, le judaïsme, le bouddhisme, le confucianisme, le communisme, le libéralisme et tous les trucs en isme, qu’ils riment ou pas avec dogmatisme et idéalisme. Bien évidemment, rien non plus contre l’héroïsme (quoi que je m’en méfie), l’attentisme, le pacifisme (qui m’a toujours fait rire), l’esclavagisme (auquel en tant que père, époux et chef d’entreprise je ne peux  que souscrire) ou tout plein d’autres trucs en isme. Rien contre, ni en particulier, ni en général, au contraire. Mais ce que je prise tout particulièrement, c’est l’islamisme et son corrélaire, l’islam, auxquels, ces temps-ci, on peut sans crainte de passer pour un imbécile y adjoindre le terrorisme sans lequel le romantisme aurait disparu. Quelques siècles en arrière, j’aurais surtout adoré le christianisme, mais je n’étais pas là. J’oubliais l’ntégrisme auquel mon esprit plus étroit qu’une chaussette de laine lavée à 80° ne peut qu’adhérer.

Pourquoi j’aime à ce point la religion du prophète ? Il y a certes cette incoercible érection élévation spirituelle qui me prend lorsque je m’abîme en une quelconque prière ou méditation, mais il doit y avoir bien autre chose. Certains, et peut-être vous-même, adorent bien les épinards, le gras de viande, la crème (fouettée), les oeufs de cent ans, les cuisses de grenouille de bénitier, le fiel de poulet, les oignons, les cors au pied, le cor au fond des bois et l’angélus, le glas, le sifflement des bombes glacées, et j’en passe. En savent-ils la raison, que dis-je, les raisons profondes ? Est-ce que j’exige d’eux qu’ils me les donnent ? Non. Aussi n’ai-je pas à me justifier, et chacun est assez grand pour le faire à ma place.
Sans l’Islam, pas d’islamisme, et sans l’islamisme, pas d’état islamique. Le vide en quelque sorte. L’état islamique, ses fiers et glorieux soldats qui offrent un avenir radieux à des troupeaux ribambelles de filles et de femmes perdues, et d’un vif coup de sabre offrent la rédemption aux impies qui se trouvent sur leur chemin. Au nom d’Allah et pour sa gloire qui rejaillira sur eux en même temps que le sang des infidèles enfin lavés de leur péchés. De bien belles fleurs écarlates pareront l’accoutrement un rien austère des justiciers. Comment ne pas saluer l’héroïsme, la générosité et le sacrifice de ces soldats de dieu que, d’une certaine façon, j’envie pour cette foi qui les habite, et leur fait croire, enfants au cœur pur, à porcinement vachement mieux que le père Noël, c’est-i pas beau ?

Anticipation.
Des ventres des jeunes filles et des femmes sorties des griffes d’infidèles impies, naîtront bientôt de magnifiques bambins qui, à leur tour, recevront la riche et virile semence de ces beaux guerriers de l’Islam baignés de grandeur et de lumière. Et peu importe, car la vraie foi se joue de cela, que quelque orifice anal d’un mâle enfant soit visité par le glorieux dard d’un soldat d’Allah.
Élevés dans la foi et l’obéissance aveugles à leurs chefs inspirés, et bien que privés du chrétien goupillon, c’est sabre en main qu’à leur tour ils deviendront le fer de lance de la lutte sans merci contre les ténèbres. Inch Allah ?

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans civilisations, intégrisme, religions, est tagué , , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Femmes et enfants dans l’état islamique

  1. chantal dit :

    Super et quelle imagination d’écriture , j’ai même réussi à esquisser un sourire, malgré la noirceur de l’ambiance !Merci Pierre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s