Ortho(typo)graphie

Bip bip bip biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip
Attention : ceci est un avertissement.
beeeeeeeeeeeeeeeeep
C’est la même chose, pour les anglophones.

.

Vous étiez prévenu(e) oui ou non ?
Je parle de ce que vous trouveriez dans ce blog.
Ne vous fatiguez pas, la réponse est oui, et s’il vous plaît ne vous plaignez pas, car vous avez évité la garde à vue.

Non mais, à quoi je m’amuse ? Je veux dire avec ce truc stupide d’accorder entre parenthèses. Vous imaginez un accordeur de piano qui oeuvre de la sorte ? Que je te mets une parenthèse (attention, la première est ouvrante) ici, une deuxième (si elle est située dans le même groupe de mots que la première, elle est fermante), etc. Sans compter que notre accordeur, que mettrait-il donc entre parenthèses ? Des notes ? Des silences ? Le fait qu’il se trimballe une telle sinusite qu’il est sourd comme un malentendant ?

Je pourrais tout aussi bien écrire : “Vous étiez prévenu ou prévenue”. Un peu longuet et quelque peu répépépétitif. Et encore, je m’en sors bien, car j’aurais pu aussi m’adresser non seulement à l’un ou à l’une, mais aussi à l’un, l’une, et aux deux en même temps, donc à la deuxième personne du pluriel. Ce qui aurait donné : “Vous étiez prévenu(e-s)” ou un truc dans le même genre. Ridicule.

C’est décidé, et chacun(e) pensera à s’en rappeler et à faire avec : désormais, et lorsque le cas se présentera, un caractère + sera collé en fin du mot responsable de tant d’efforts inutiles, remplaçant toute(s) autre(s) lettre(s) indiquant le genre et le nombre.
Exemples : Désormais vous êtes prévenu+.
C’est clair ? Oui.
Mais graphiquement pas très heureux.

Voyons disponibilités et facilité d’emploi d’autres signes.

• prévenuΩ  –  pas vilain, mais il faut aller le chercher
• prévenu∞  –  explicite, mais avant de se rappeler comment le saisir, que de doutes.
• prévenu&  –  ça fait un peu commercial, mais l’écriture c’est de la communication, et la communication, c’est du commerce. Commercer avec quelqu’un ne signifie-t-il pas s’entretenir avec ce quelqu’un ? Si.

Une fois, deux foix, trois fois. Adjugé et adopté à mon unanimité.

Aors, heureu& ?

Publicités

A propos pierrevaissiere

On avait réussi à collecter une dizaine de mots qui parlent de l'olibrius qui écrit ces âneries, et voilà, ils se sont échappés. C'est pourtant pas faute de les avoir tenus en laisse.
Cet article, publié dans avertissements, fantaisie, fantastique, est tagué , , , , , , , , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s